Face à la pression : écoutez votre faim !

J’ai faim

J’ai la dalle

J’ai les crocs

J’ai l’estomac dans les talons

J’ai le ventre creux

J’ai une faim de loup

Je crève la dalle

Je meurs de faim

Mon ventre crie famine

Je suis affamé(e)

J’ai une faim dévorante

Je boufferais/mangerais un bœuf/une girafe/un cheval/ (en salade)

gif j'ai faim.gif
Une petit supplément de chantilly ?? 

On a toutes des moments où notre faim nous déborde, où elle se fait tellement présente, pressante, que cela peut nous faire peur ! Oui peur ! Peur de faire un écart, peur de se laisser emporter par une frénésie de nourriture …

Que nenni !

Plutôt que de chercher à faire taire votre faim coûte que coûte ou de vous priver systématiquement de passer un bon moment à table : soyez à l’écoute de votre corps et des signaux qu’il vous envoie !

Creux dans le ventre ? Gorge serrée ? Maux de tête ? Vertiges ?

Essayez d’être à l’écoute de vous, de votre corps, de vos sensations. Si vous n’êtes pas certaine qu’il s’agisse d’une vraie faim attendez une dizaine de minutes. Si le signal persiste , allez-y : ce n’est pas de la gourmandise 😉 

Plus vous serez à l’écoute de vous moins vous vous laisserez déborder par votre faim ! Plus vous essayerez de la faire taire et plus elle essayera de revenir encore plus forte et c’est là que les choses dérapent … Compulsions, culpabilité, sentiment d’échec, dévalorisation, manque de confiance : le cercle vicieux continue de se nourrir !

Faites confiance à votre corps : il sait exactement ce dont vous avez besoin et quand vous en avez besoin 😉

Et vous, connaissez-vous vos signaux de faim ? Partagez vos expériences avec moi dans les commentaires 🙂

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *